Pleins Feux Sur un Thérapeute

Au quotidien

Écrit par Tracy Howard
Publié le

Jon Cain affirme que certaines de ses journées de travail sont typiques, d’autres non. Comme la plupart des thérapeutes du sport agréés canadiens, il offre une réadaptation (il est propriétaire de Cain Exercise Rehab à Victoria, en Colombie-Britannique). La clinique offre des services proactifs d’exercice et de gestion de la douleur à une large gamme de clients, des athlètes aux patients qui viennent de subir une opération, en passant par les athlètes du dimanche et les personnes âgées.

Ce que toutes les journées de travail de Jon ont en commun, c’est qu’il exerce un éventail de soins de thérapie du sport : évaluation des blessures, prévention, réadaptation, reconditionnement, et soins actifs et d’urgence. 

Journées à la clinique

« Pour moi, une journée de travail typique est de recevoir quatre ou cinq clients à ma clinique », explique Jon.

Pour chaque client, il effectue d’abord une évaluation, qui comprend les antécédents complets du client et une évaluation physique. « Les évaluations à la clinique sont très approfondies, révèle Jon. Nous obtenons tous les antécédents, notamment l’historique d’activité et les objectifs, et évaluons en profondeur le problème en question et les articulations voisines. » Le but de l’évaluation? « Avoir une idée aussi précise que possible de la situation afin d’expliquer au client ce qui est en train de se produire dans son corps et d’offrir un traitement efficace. »

Une fois l’évaluation terminée, Jon peut commencer la réadaptation et le traitement adéquats pour prévenir d’autres blessures. « La réadaptation consiste à rééduquer le corps d’un client pour qu’il bouge comme nous le voulons, avec aussi peu de malaise que possible, poursuit Jon. La beauté de la thérapie du sport, c’est que nous pouvons faire évoluer la réadaptation pour qu’elle devienne un renforcement et un reconditionnement et rende vraiment le client plus fort et plus fonctionnel qu’avant la blessure. » Pour Jon, il s’agit de permettre aux clients de bouger de nouveau librement.

Sur le terrain

À quoi ressemble une journée qui sort de l’ordinaire? Lorsque Jon travaille sur le terrain, il offre des soins d’urgence et actifs aux athlètes d’une équipe de crosse en enclos. « Lors des traitements sur le terrain, on effectue surtout une gestion des symptômes et une prévention pour que les athlètes puissent continuer de jouer », de dire Jon. À titre de premier intervenant qualifié, il est responsable si des urgences se produisent sur le terrain, mais il estime avoir de la chance, car il n’a eu à composer le 911 qu’une seule fois pendant un match. « Je fournis surtout des soins actifs, et constamment, poursuit-il. Pour des entorses, des claquages, des ecchymoses et ainsi de suite. Je suis constamment occupé et j’effectue souvent des triages, pour minimiser l’ampleur des dommages lorsqu’un incident se produit. Si la chance me sourit ce jour-là, il n’y a que quelques bleus et un peu de sang! »

Sa partie préférée de la journée?

Jon répond facilement à cette question. « Traiter mes clients, surtout si je surprends le client avec un bon résultat, déclare-t-il. À titre de thérapeute du sport, j’aime aider les gens à se sentir de nouveau bien dans leur peau. »